Ce que coûtent les ponts de mai à l’économie française

Posté par le mai 3, 2013

Ce que coûtent les ponts de mai à l’économie française

Heureux comme un salarié français en mai. Avec quatre jours fériés dont aucun ne tombe le week-end, les Français vont pouvoir souffler et multiplier les ponts. 2013 est un grand millésime pour les salariés: seul le 14 juillet tombe un dimanche et l’on compte à peine 251 jours ouvrés, le plus faible total depuis 2006! Mais faut-il s’en réjouir alors que l’activité devrait stagner cette année?

Selon l’Insee, l’impact négatif du calendrier serait en théorie de 0,1 point de PIB en 2013, soit 2 milliards d’euros, à cause de deux jours chômés en plus par rapport à 2012 ; l’année passée avait notamment bénéficié de l’effet “29 février”. C’est l’industrie qui est la plus affectée car les ouvriers ne travaillent en principe que les jours ouvrés.

Ce que font des ponts les constructeurs automobiles

L’exemple du secteur automobile est patent. Obligée de se livrer à quelques acrobaties calendaires, l’usine Toyota d’Onnaing, près de Valenciennes, a ainsi accordé un pont à tous ses salariés du 8 au 12 mai. Mais, “deux samedis matins ont été travaillés en mars pour rattraper par avance le vendredi 10 mai”, explique le directeur général François-Régis Cuminal. Quant au lundi de Pentecôte (20 mai), il ne sera pas chômé mais une journée sera offerte entre Noël et le jour de l’an. Au final, l’usine verra tout de même sa production mensuelle amputée de 5 % en mai.

Chez Renault, les jours fériés seront rattrapés le week-end sur la base du volontariat (et payés en heures supplémentaires). L’usine de Douai tournera ainsi durant deux samedis en mai tandis que Flins a prévu cinq samedisde fin avril à début juin et ses ouvriers pourront aussi venir travailler entre les 8 et 11 mai.

Les concessionnaires aussi tournent au ralenti

“Entre les livraisons ralenties et le peu d’activité commerciale, c’est tout le secteur automobile qui souffre au mois de mai, pointe Olivier Lamirault, président de…

Auteur : Challenges.fr

Droits d’auteur © 2013. Tous droits réservés. Copyright 2013, Challenges

Article révélé par MashupXFeed®