Des pistes pour lutter contre les discriminations collectives au travail

Posté par le décembre 17, 2013

Favoriser l’accès à la preuve, créer une action collective devant le TGI ouverte aux syndicats et mieux coordonner les différents intervenants (inspecteur du travail, défenseur des droits, etc.) en instituant le procureur de la République comme « autorité relais », telles sont les trois pistes d’action pour lutter contre les discriminations collectives en entreprise, suggérées par Laurence Pécaut-Rivolier dans son rapport remis le 17 décembre aux ministres du Travail, de la Justice et des Droits des femmes.

Droits d’auteur © 2013. Tous droits réservés. Copyright Wolters-Kluwer France

Article révélé par MashupXFeed®