Harcélement moral par un tiers à l’entreprise : l’employeur est responsable

Posté par le mars 16, 2011

Selon un arrêt du 1er mars 2011 de la Cour de cassation, l’employeur peut être tenu responsable du harcèlement moral commis par un tiers exerçant une mission au sein de l’entreprise : sociétés de conseil, SSII, franchiseurs, formateurs… Quelles conséquences pour l’entreprise ? Analyse et décryptage de Maï Le Prat, avocate au barreau de Paris.



Droits d’auteur © 2011. Tous droits réservés. Lentreprise.com

Article révélé par MashupXFeed®