La ” femme du patron ” est une employée comme une autre

Posté par le mars 16, 2012

Faire travailler son concubin ou sa concubine, sans contrat de travail, ni rémunération déclarée, c’est prendre le risque d’être condamné pour travail dissimulé, a rappelé récemment la Cour de cassation. Pour répondre à cette problématique, des écoles pour dirigeants d’entreprises se développent.



Droits d’auteur © 2012. Tous droits réservés. Lentreprise.com

Article révélé par MashupXFeed®