Loi du plus fort : les sociétés d’ingénierie aussi souffrent.

Posté par le février 17, 2011

Bosser pour Eads, Renault-Nissan, Thales, Alcatel ou Alstom n’est pas de tout repos pour les sociétés d’ingénierie et de conseil en technologies !  Le rapport  d’Emmmanuel Sartorius pointe les difficultés dans les relations donneurs d’ordre sous-traitants rencontrées  par ce secteur petit par la taille, grand par sa matière grise. Cinglant !



Droits d’auteur © 2011. Tous droits réservés. Lentreprise.com

Article révélé par MashupXFeed®