Catégories
Actualités RH Management de transition

Pourquoi devenir manager de transition ?

PROEVOLUTION a récemment étendu son département management de transition. Beaucoup de nos candidats ont éveillé une curiosité certaine pour cette activité souvent méconnue ou mal connue. C’est pourquoi nous vous partageons aujourd’hui les avantages et inconvénients du statut de manager de transition.

Les avantages du Manager de transition

Bien que le mot « transition » sonne dans certaines oreilles comme « instabilité », les pratiquants parleront plutôt d' »opportunités ». Voyons donc leurs principaux arguments.

Une demande plus forte dans le contexte de sortie de crise

La crise sanitaire a complétement désorganisé les entreprises. Mises à mal et contraintes d’opérer des transformations et réorganisations, elles sont dorénavant demandeuses de transition.

Ainsi, les missions de management de transition deviennent monnaie courante. Rappelons d’ailleurs que ces missions peuvent être très larges :

  • transformation,
  • croissance forte,
  • crise,
  • redressement,
  • acquisition d’une structure,
  • management relai en période de recherche,
Le management de transition en forte croissance en 2021

Une forte demande donc, mais au final peu de candidats pour y palier. C’est pourquoi nous sommes souvent amenés à orienter les candidats au profil adapté à considérer cette opportunité dans leur recherche.

Chiffres à l’appui, les cabinets de Management de Transition constatent une hausse des demandes de plus de 50% en une année (source Cadremploi).

Un rebond de carrière pour les seniors

Manager de Transition opportunité de rebond de carrière pour les seniors

L’aspect stratégique des missions amène évidemment à privilégier des profils très expérimentés pour le management de transition.

Paradoxalement, le recrutement de cadres seniors est rarement privilégié contre des profils d’âge intermédiaire. En effet, beaucoup d’entreprises préféreront un profil entre 35 et 50 ans. Ces derniers sont souvent jugés plus en phase avec les enjeux d’aujourd’hui (notamment en matière de digital) et avec plus de temps avant la retraite.

A l’inverse, en management de transition, pas de discrimination aux seniors. Effectivement, les missions étant courtes, aucun recruteur ne verra l’âge comme un frein. Au contraire, cette forte expérience sera un atout d’autant plus fort dans la mission à caractère stratégique.

Du coup, les managers seniors en recherche d’emploi ont intérêt à considérer cette option !

Un métier riche et enrichissant

Contrairement à l’intérim, le management de transition est réservé à des missions de management très pointues.

A l’opposé des postes ennuyeux, le manager pourra faire preuve de toute l’étendue de son expérience et expertise.

Puisque chaque mission est dans une entreprise différente, il apprendra lui aussi de chacune.

De plus, son réseau s’étendra au fur et à mesure des missions et rencontres.

En bref, Manager de Transition est un des métiers les plus enrichissants et distrayants.

En revanche, si vous cherchez une certaine stabilité, envisagez d’autres pistes.

Une mission « sans avenir »

Effectivement, la mission du manager de transition est sans avenir. Mais ce terme n’est pas négatif selon le côté de la pièce étudié.

Certes la mission s’arrêtera au bout du terme. Mais dans l’intervalle, le manager restera focus sur ses objectifs. Cette durée le motivera à ne pas perdre son temps pour les atteindre.

Surtout, cette mission limitée évite le risque de s’empêtrer dans des contraintes de politique interne. Puisque le manager partira à la fin de sa mission, il gardera une neutralité certaine. Ainsi, il ne risque pas l’influence d’un collaborateur ou hiérarchique. Ce statut lui permettra de prendre des décisions difficiles pour des personnes en poste en CDI.

De plus, il arrive fréquemment qu’une entreprises propose au Manager de Transition une extension de la durée de la mission. Parfois même, la fin de sa mission débouchera sur une proposition de poste en CDI. Certes, ce n’est pas un objectif à attendre, mais cela démontre bien qu’un besoin permanent peut provenir d’un besoin temporaire.

Aménagement du temps de travail

Les managers de transition témoignent : ce statut est idéal pour alterner les périodes de travail et les congés. D’ailleurs, on parlera d’intermissions.

Effectivement, les missions, généralement plutôt bien payées, sont d’une durée de 3 à 15 mois. Une fois terminée, il est rare d’enchainer du jour au lendemain sur une prochaine. Cela laisse donc le temps de convenablement se reposer. De plus, les personnes qui pensent souvent au travail vivront très bien ces congés. Effectivement, comme ils ne sont plus engagés, ils ne doivent plus rien à personne, et pourront profiter pleinement de ce repos.

Quand bien même vous aurez l’opportunité de vite rempiler, de par la forte demande, cela restera intégralement à votre appréciation, puisqu’il n’y a aucune obligation avant signature de la mission.

Intermissions Manager de Transition

Profil Type du Manager de Transition

Bien sûr, manager de transition n’est pas une vocation donnée à tout le monde.

Voici quelques-uns des caractéristiques du manager de transition type :

  • Mobilité géographique : les missions peuvent être loin de votre domicile
  • Mobilité hebdomadaire : il faut parfois se déplacer des semaines voir des mois entier
  • Lissage des revenus sur 12 mois : alternant les missions et les intermissions, vous devrez faire preuve d’une certaine rigueur dans votre gestion financière personnelle
  • Expertise métiers et managériale : le management de transition se distingue principalement de l’intérim par le caractère managérial et parfois technique pointu.
  • Savoir-être : la posture du manager de transition est bien particulière, votre relation avec l’entreprise et les différents collaborateurs devra parfaitement s’adapter à la situation et la mission. Il faudra aussi s’intégrer rapidement à l’équipe.
  • Historique de carrière au sein de plusieurs Sociétés : alors que les recruteurs traditionnels valorisent souvent les candidats fidèles à leur entreprise, le recrutement en management de transition évalue ses candidats à leur capacité à vite s’adapter à différentes entreprises.
  • Plus de 20 ans d’expérience : si ce nombre n’est pas à prendre pour argent comptant, et que de plus en plus de quarantenaires et trentenaires s’y mettent, la tendance reste aux profils très seniors.
  • Polyvalence : toutes les missions seront différentes avec des enjeux et typologies d’entreprises variées.
  • Volonté d’aider, de transmettre et de contribuer à… ce sera le fer de lance de votre motivation.
  • Multilingue : certaines missions intègreront un caractère international, l’anglais sera de mise, et d’autres langues parfois impératives.
Les qualités du manager de transition

Candidatez en tant que Manager de Transition

Vous aussi vous voulez profiter de ces avantages ? Votre profil vous semble adapté aux missions de management de transition ?

Alors n’attendez plus pour postuler à notre base de Manager de Transition, ça ne vous coûte et ne vous engage pas. Ainsi, nous pourrons vous contacter dès qu’une mission en lien avec votre profil se présente.

Par Xavier-Noel CULLMANN

Xavier-Noël est responsable de l'animation du site Internet et des réseaux de PROEVOLUTION mais aussi missionné sur ces fonctions pour certains de leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.