Catégories
Actualités RH Gestion des transformations RH Recrutement

Les étapes pour changer de travail

Maintenant que vous savez si c’est le moment de changer de job, il est temps de passer à l’acte. Non sans vous rappeler nos conseils pour relancer votre carrière, voici quelques étapes types pour changer de travail et trouver un nouveau poste épanouissant :

S’ASSURER QUE CE N’EST PAS UNE ERREUR

Même si les résultats du précédent article sont indéniables, vous doutez toujours. Et si finalement les choses pouvaient s’améliorer dans votre société actuelle ? Le doute n’est pas permis, c’est pourquoi vous devez échanger avec votre manager pour vous en assurer. Questionnez-le sur les évolutions possibles :

  • Comment voit-il votre avenir dans la société ?
  • Est-ce qu’elle se porte bien ?
  • Quelles sont ses valeurs ?
  • Est-ce que des choses sont prévues pour améliorer la situation ?

Certes, vous n’avez aucune obligation de parler de vos intentions. Cependant, certains préféreront, par transparence, exprimer clairement leur mécontentement et revendications. Ainsi, le jour où ils partiront, ils sauront qu’ils ne l’ont pas fait dans le dos. Le départ se sera fait en bons termes.

ne rien regretter

Vous avez un doute et souhaitez être accompagné pour faire le point ? N’hésitez donc pas à réaliser un bilan de compétences.

METTRE À JOUR VOTRE CV ET VOTRE PROFIL LINKEDIN

Pour commencer, mettre à jour son CV, et surtout son profil LinkedIn, peut provoquer chez vous un déclic. En effet c’est le premier pas réel de votre démarche de changement !

D’ailleurs, LinkedIn propose d’indiquer uniquement aux recruteurs que vous êtes en recherche active. Ainsi, vous n’êtes pas obligé de montrer cette démarche à votre employeur si vous veniez à changer d’avis. A l’inverse, vous pouvez le clamer haut et fort avec le contour vert #opentowork.

Au passage, vous pouvez contacter KonexUp si vous avez besoin d’aide pour vous accompagner dans l’optimisation de votre page Linkedin et votre Personal Branding.

Travailler votre personal branding

POSER VOTRE CV SUR LES CVTHÈQUES

Afin de trouver la bonne annonce au bon moment, la veille doit être active. Et si c’était plutôt les recruteurs qui venaient à vous pour vous solliciter ? Pour cela, il suffit de rendre votre CV accessible au plus grand nombre. Bien que LinkedIn fasse ce travail, tous les recruteurs n’ont pas la licence LinkedIn pour vous chercher. C’est pourquoi il est opportun pour vous de poser votre CV sur différentes CVthèques.

Ainsi, les recruteurs, ayant accès à ces bases, pourront retrouver votre profil si leur recherche correspond, et vous contacter.

Quelles sont les CVthèques à contacter ?

Effectivement il en existe des centaines, et la réponse à cette question peut dépendre de votre profil.

Pour exemples, Indeed fait beaucoup de publicité et est très bien référencé. Pour les cadres, l’APEC est un site de référence. Sans oublier bien sûr de poser votre CV sur le site PROEVOLUTION 😉 !

Envoyer votre CV dans des CVthèques

RÉPONDRE AUX OFFRES QUI VOUS CORRESPONDENT

Si vous êtes pressé de changer de job, alors n’attendez pas pour faire une recherche active !

Consultez les offres d’emploi des principaux sites d’annonces. Pour cela, n’hésitez pas à utiliser une recherche par mots-clefs. D’ailleurs des plates-formes comme LinkedIn ou Indeed vous permettent des créer des alertes sur les mots-clefs. Ainsi, vous serez automatiquement alertés par mail lorsqu’une annonce vous concernant est postée dans votre zone géographique.

Offre d'emploi

N’oubliez pas de personnaliser CV et lettre de motivation à l’annonce ! Ainsi seulement, vous saurez attirer l’attention des recruteurs qui n’ont que quelques secondes pour lire votre CV et le place dans la bonne pile.

S’appuyer sur son réseau

Saviez-vous que la cooptation est l’un des meilleurs leviers de recrutement ? En effet, pourquoi l’entreprise investirait-elle dans des annonces et des démarches de recherche ? Alors que dans le même temps, une connaissance de cette entreprise peut répondre aux critères. De plus, cette connaissance donne un crédit au candidat ! Comme il est déjà connu de la société, ses forces à son poste ne font pas l’ombre d’un doute !

C’est pourquoi il est judicieux que vous sachiez impliquer votre réseau personnel dans votre démarche de recherche. Pour cela, n’hésitez pas à parler à vos relations professionnelles (voire personnelles si elles s’y prêtent) de votre recherche !

Attention toutefois : votre recherche pourrait s’ébruiter chez votre employeur actuel ! Précisez donc bien la confidentialité de l’information s’il y a lieu.

Réseau & cooptation

GARDER EN TÊTE VOS VRAIS OBJECTIFS

A ce stade de l’avancée de votre recherche, n’oubliez pas pourquoi vous en êtes arrivé là ! En effet, si votre profil est recherché, vous pourrez facilement avoir de nouvelles propositions. Mais ne soyez pas pressés d’accepter, au risque de le regretter derrière.

C’est le moment de vous rappeler des raisons pour lesquelles vous souhaitez quitter votre poste et/ou avez quitté les précédents. Puis de vous projeter sur le job proposé en essayant de répondre aux questions suivantes :

  • Est-ce que mes valeurs sont en adéquations avec celles de l’entreprise ?
  • Sentez-vous des risques que ça ne se passe pas bien ?
  • Les missions proposées sont-elles épanouissantes ?
  • Le challenge est-il à la hauteur de mes ambitions ?
  • Comment sentez-vous l’ambiance de travail ?
  • Les contraintes du poste risquent-elles d’avoir un impact sur votre bien-être ?
  • L’équilibre vie pro et vie perso est-il respecté ? Vous devez vous poser cette question notamment en termes d’horaires et de déplacement ?
  • Le salaire est-il à la hauteur de votre profil ?
  • Quelles sont vos perspectives d’évolution ?
ambiance de travail

S’il y a trop d’hésitations ou réponses négatives sur ces questions, c’est peut-être que ce poste n’est pas celui que vous recherchez.

JOUER SUR VOS SOFTS SKILLS

Dans l’autre sens, vous pourrez aussi rencontrer des difficultés à retenir l’attention des recruteurs en entretien. Malheureusement, il y aura souvent un candidat qui, sur le papier, a l’air plus adapté au poste que vous. C’est pour cette raison que vous devrez chercher à faire la différence sur vos softs skills ! Ou en d’autres termes, vous devrez convaincre les recruteurs de vos capacités humaines à bien gérer le poste. Mais surtout, démontrez vos capacités d’adaptations ! Nous vivons dans un monde en perpétuelle évolution, ce n’est donc pas parce qu’un candidat met en avant des expériences réussies, qu’il sera capable d’affronter les épreuves de cette société demain. Ces soft skills sont d’autant plus importants que la crise sanitaire a imposé à tous d’adapter son mode de travail et ses priorités !

miser sur vos soft skills

Miser sur des formations

Dans le cas où les difficultés persistent, c’est peut-être que votre profil a besoin d’être enrichi en formation en lien avec le poste visé. Il n’y a pas d’âge pour reprendre ses études, et il existe des formations courtes dans de nombreux domaines d’activités. N’ayez donc pas peur d’envisager ces nouvelles formations !

formation en auto apprentissage

ÊTRE HEUREUX ET ÉPANOUI

Ce point de conclusion peut vous sembler bateau. Pourtant, c’est la base. Sans rentrer dans de grands débats philosophiques, mais à la fin de l’histoire, on meurt tous ! A vous donc de faire les choix qui vous permettront de vivre la vie la plus heureuse et épanouie possible. Et comme le travail a une place centrale dans notre vie et notre quotidien, les choix de carrière font partie des choix de vie les plus importants !

être heureux au travail

Par Xavier-Noel CULLMANN

Xavier-Noël est responsable de l'animation du site Internet et des réseaux de PROEVOLUTION mais aussi missionné sur ces fonctions pour certains de leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.