Catégories
Actualités RH Gestion des transformations RH

Certification QUALIOPI

L’équipe de notre cabinet est fière de vous annoncer que nous avons obtenu la certification QUALIOPI.

En effet, cette certification demande un audit très pointu pour être obtenue. C’est pourquoi nous tenions non seulement à vous l’annoncer, mais aussi à partager notre expérience. Cet article vous expliquera les avantages à être qualifié Qualiopi (ce que ça apporte à votre structure et à vos clients). Puis, nous reviendrons sur les étapes clefs de l’audit.

Pourquoi se certifier Qualiopi ?

Tout d’abord, revenons sur la définition de Qualiopi. Ce terme atteste de la qualité des processus des prestataires exerçant dans le domaine du développement des compétences (aussi appelé PAC) et qui souhaitent accéder à des fonds publics. Telle est la définition sur le site du ministère du travail.

En d’autres termes, cette certification est une reconnaissance gouvernementale de la qualité de l’entreprise pour l’accompagnement humain. De plus, une entreprise certifiée Qualiopi peut prétendre à des prises en charge financières.

Vous pouvez notamment profiter des OPCO auxquels vous cotisez pour prendre en charge les formations dispensées par l’organisme agréé. A noter que, par le passé, il s’agissait des OPCA, des changements ayant eu lieu ces dernières années.

Par ailleurs, les CPF (Compte Personnel de Formation) demandent obligatoirement la certification Qualiopi. En résumé, dès lors que nous parlons de fond public, cette certification devient indispensable.

De plus, une certification Qualiopi implique la gestion d’un certain nombre de clients ainsi qu’une antériorité. Choisir une entreprise certifiée Qualiopi signifie donc également faire le choix d’une grande expérience.

Enfin, certaines sociétés, notamment les grands groupes, travaillent exclusivement avec des sociétés certifiées.

Certification Qualiopi pour les organismes

Différences entre DATADOCK et QUALIOPI

En lisant la précédente définition, beaucoup s’interrogeront sur la différence entre Datadock et Qualiopi.

En effet, les deux visent à garantir un certain niveau d’expertise des entreprises de formation qui les arborent.

Cependant, leur nature et manière de les obtenir diffèrent en de nombreux points.

Pour commencer, Datadock est un groupement d’entreprises, constitué de différents organismes de financement. Initialement, Datadock avait pour vocation d’être un annuaire de formations (jugées de qualité). Datadock prouve ainsi la capacité de l’entreprise à dispenser ce type de formations.

Se référencer sur Datadock implique de poser un dossier sur leur site Internet. Pour y créer un compte, vous devez justifier d’un numéro de déclaration d’activité. Ensuite, l’organisme enverra en ligne des éléments de preuve correspondant à 6 critères qualités. Ces derniers se déclinent ensuite en 21 indicateurs. Puis l’un des financeurs agréés Datadock contrôlera le dossier et donnera un avis favorable ou défavorable. S’il l’approuve, ça y est, la structure est alors référencée Datadock. Ses formations pourront donc prétendre à une prise en charge des financements liés.

Alors, quelles différences avec Qualiopi ?

La principale différence est dans la démonstration. Là où Datadock demande à prouver la capacité à former, Qualiopi va demander un respect strict du cahier des charges du référentiel national qualité. D’ailleurs, les attentes de Qualiopi sont beaucoup plus fortes, comme les prochains chapitres le démontreront.

Ainsi, plusieurs structures vont exiger une certification Qualiopi pour justifier la prise en charge.

Enfin, la règlementation a changé au 1er janvier 2022. A présent, Datadock perd son pouvoir à référencer les organismes de formation, bien qu’il reste garant de la qualité des actions de formations de l’entreprise. Le Ministère du travail prend le relais avec Qualiopi pour la certification de ces organismes.

En bref, aujourd’hui, les organismes de formation doivent prioriser Qualiopi pour prétendre au financement, mais cela se traduit par tout un process.

processus certification Qualiopi

Comment se certifier Qualiopi ?

Pour rejoindre les 3500 entreprises déjà certifiées, il faut passer par un audit. Le Ministère du Travail a dressé la liste des entités pouvant représenter l’autorité en charge de cette certification.

L’audit passe ensuite par 7 critères de certification et 32 indicateurs.

Critères de certification & indicateurs QUALIOPI

L’organisme qui audite la structure va s’intéresser à 32 indicateurs, répartis sur 7 critères. En effet, il va vérifier, critère par critère, comment la structure les respecte. Lors de l’audit, il faudra donc justifier de leur bonne prise en compte.

Nous vous les reformulons brièvement ici :

1. Les conditions d’information au public

Tout d’abord, le premier critère vise à analyser la capacité à communiquer sur les formations auprès du public.

  1. Accessibilité de l’information au public : prérequis, objectifs, durée, modalités / délais d’accès, tarifs, contacts, méthodes / modalités d’évaluation, accessibilité aux personnes en situation de handicap.
  2. Diffusion des résultats des prestations (satisfaction utilisateurs notamment).
  3. Partage des débouchés possibles suite à l’obtention des certifications/formations dispensées.

2. Identification des objectifs de formation

Ensuite, ce second critère met en exergue la capacité du prestataire à évaluer le besoin réel du bénéficiaire.

  1. Analyse du besoin du bénéficiaire.
  2. Définition des objectifs opérationnels et évaluables.
  3. Contenu des formations et modalités de mise en œuvre.
  4. Vérification de l’adéquation des contenus de la formation aux objectifs attendus.
  5. Procédure d’évaluation du niveau en début de prestation.

3. Adaptation des prestations aux bénéficiaires

En 3ème critère, Qualiopi évalue la capacité du formateur à s’adapter à ces bénéficiaires.

  1. Communication sur les conditions de déroulement de la formation.
  2. Adaptation de la prestation, l’accompagnement et le suivi au public concerné.
  3. Évaluation de l’atteinte des objectifs auprès des bénéficiaires.
  4. Mesures visant à favoriser l’engagement des bénéficiaires et la prévention de rupture pendant le parcours.
  5. Coordination des actions de la formation avec les éventuels apprentis présents aux formations.
  6. Vérification des conditions de présentation à une certification, si la formation conduit à une certification professionnelle.

4. Adéquation des moyens pédagogiques

Ensuite, avec ce 4ème critère, l’audit vérifie la bonne adéquation des moyens techniques et humains avec la formation.

  1. Mise à disposition des moyens humains et techniques adaptés et d’un environnement approprié.
  2. Coordination des intervenants internes et externes.
  3. Mise à disposition des ressources pédagogiques, comme par exemple le support de présentation.

5. Qualification / développement des connaissances et compétences des formateurs

Ce 5ème critère vise à s’assurer des bonnes compétences et connaissances des formateurs pour dispenser leur formation.

  1. Évaluation des compétences des différents intervenants selon les prestations fournies.
  2. Entretien et développement des compétences des intervenants dans le temps.

6. Contribution du prestataire dans son environnement professionnel

Qualiopi cherche à s’assurer dans ce 6ème critère de la veille continue du prestataire.

  1. Veille légale et règlementaire sur le champ de la formation professionnelle.
  2. Suivi des évolutions des compétences, des métiers et des emplois dans ses secteurs d’intervention.
  3. Veille sur les innovations pédagogiques et technologiques pour une évolution de ses prestations.
  4. Mobilisation des expertises, outils et réseaux pour le public en situation de handicap.
  5. En cas de sous-traitance, s’assurer du respect de la conformité du référentiel Qualiopi.
  6. Lorsque les formations se font en condition de travail, mobilisation du réseau de partenaires socio-économiques pour coconstruire la formation. Puis favoriser l’accueil en entreprise.

7. Recueil et prises en compte de la satisfaction des stagiaires

Enfin, l’audit s’assure de l’analyse de satisfaction des bénéficiaires. Il s’agit aussi de la bonne prise en compte des remarques dans un processus d’amélioration continue.

  1. Recueil des appréciations : bénéficiaires, financeurs, équipes pédagogiques et entreprises concernées.
  2. Prise en compte et traitement des éventuelles difficultés rencontrées.
  3. Mise en place de mesure d’amélioration permanente suite à la précédente analyse
criteres certification qualiopi

Plus de détails sur l’obtention de la certification

Afin de ne pas faire un article trop long, nous ne sommes pas rentrés dans les détails. Cependant, si vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez consulter le référenciel national qualité du Ministère du Travail.

Pour notre part, le passage de la certification représente une épreuve nécessaire pour garantir la qualité des formations manager et recruteurs

Par Xavier-Noel CULLMANN

Xavier-Noël est responsable de l'animation du site Internet et des réseaux de PROEVOLUTION mais aussi missionné sur ces fonctions pour certains de leurs clients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.