Catégories
Actualités RH Management de transition

Les services RH dans l’industrie

Lors du Salon Industries du Futur en novembre dernier au Parc des Expositions de Mulhouse, nous avons eu l’occasion d’échanger avec de nombreux acteurs de l’industrie sur leurs problématiques RH et notamment le recrutement. Nous avons également présenté une conférence sur le Management de Transition au service de l’industrie.

Compte tenu du fort intérêt sur ces échanges, nous vous proposons de revenir sur les enjeux des services RH de l’industrie en article.

Notre conférence sur le Management de Transition au service des industries

Quelques données sur le management de transition

Notre cabinet travaille avec le monde de l’industrie depuis ses débuts. C’est donc en toute logique que nous avons voulu mettre en avant lors d’une conférence le dernier né de nos départements : le Management de Transition.

Menée par Olivier GROS, Responsable du département, la conférence intitulée « Le Management de Transition au service de l’industrie » a abordé de nombreux points.

Pour rappel, le Management de Transition est une solution qui permet d’avoir à disposition rapidement une ressource expérimentée et opérationnelle. Les entreprises concernées sont celles qui font face à :

  • un projet de transformation,
  • une situation de crise
  • ou une situation exceptionnelle dans un temps déterminé.

Olivier GROS a ainsi rappelé quels profils étaient les plus recherchés, à savoir :

  • Direction financière,
  • Direction des ressources humaines
  • et Direction industrielle

D’ailleurs nos chiffres et plusieurs études placent l’industrie comme le premier consommateur de Management de Transition.

Nous avons également recueilli le témoignage de Pascal FUENTES, Responsable production chez SES Sterling.

Le management de transition vu du monde de l’industrie

Il a ainsi expliqué dans quel contexte il a eu besoin de faire appel à un Manager de Transition. L’entreprise a déménagé ses locaux et a eu la nécessité de maintenir son niveau de production afin de conserver le stock nécessaire pour répondre à la demande de ses clients.

Dans cette plus grande usine, l’objectif était également de robotiser davantage les process. De même, le but était de s’approprier cette nouvelle usine, consolider la production et développer un nouvel outil afin de mieux la piloter. C’est ainsi que PROEVOLUTION a pu présenter un Manager de Transition à SES Sterling une semaine après sa demande. Ce Manager expérimenté et disponible de suite a pu ainsi mettre en place de nouveaux indicateurs de production et des process viables en l’espace de 6 mois. Sans cette ressource relais, la totalité du processus aurait pris 3 fois plus de temps.

A la question : « pourquoi le monde de l’industrie est-il le plus gros consommateur de Managers de Transition ? » Olivier GROS a apporté une réponse claire. Les industries doivent répondre aux besoins de leurs clients dans des délais très courts. Des situations d’urgence pour lesquelles un manque de ressource peut se révéler réellement problématique. C’est pourquoi la mise à disposition d’un Manager de Transition permet de répondre efficacement et rapidement à la problématique.

Vous pouvez aussi revivre ce webinar en vidéo :

Au cours du salon BE 4.0, nos consultants ont eu de riches échanges avec de nombreux acteurs du monde industriel.  Ils ont ainsi pu être confrontés davantage à leurs problématiques actuelles.

Les difficultés de recrutement dans l’industrie

Nos échanges avec nos clients et les personnes rencontrées sur le salon le confirment : le recrutement est particulièrement difficile dans le monde de l’industrie.

Certes le recrutement est difficile pour toutes les structures dans cette période. Mais en plus de la guerre des talents, l’industrie souffre souvent d’un mauvaise marque employeur.

Les candidats, notamment les jeunes, la perçoivent comme vieillissante, ennuyeuse, voire polluante.

Cette perception s’empire d’autant plus pour les postes opérationnels qui ne peuvent permettre le télétravail.

Heureusement, de nombreux acteurs misent sur le digital pour rénover leurs process et au passage cette image. La « digital factory » a encore de beaux jours devant elle !

Certaines industries en difficulté

Après la crise du Covid, les conflits de l’est de l’Europe ont encore donné un coup de massue à l’industrie.

Quand le manque d’approvisionnement impacte le chômage technique, ou que la hausse des matières premières augmente les tarifs et réduit les ventes, forcément ces entreprises souffrent. Même le coût de l’énergie peut forcer certaines à ralentir leur cadence. Et certaines n’ont d’autres choix que de devoir passer par un PSE ou une RCC.

Pour éviter cela, ces industries doivent s’adapter au changement. Les process s’améliorent à l’aide du digital et des nouvelles technologies, visant par exemple à réduire les coûts, accélérer la production ou adapter les planning.

Les industries en difficulté

L’avenir des services RH de l’industrie ?

Si le contexte semble anxiogène pour l’industrie, et leur service RH en première ligne, de nombreuses solutions leur promettent un grand avenir.

En effet, nous constatons la mise en place de nombreuses innovations dans ce domaine. Et le Salon de l’Industrie du Futur l’a bien démontré.

La digitalisation représente une évolution prometteuse pour ce domaine.

C’est pourquoi les RH vont de plus en plus adapter les recrutements et mobilités internes vers ces métiers. Mais là où le digital se développe, il faut renforcer les rapports humains. La recherche des soft skills dans ces futurs candidats sera ainsi renforcée.

Au final, les services RH vont avoir une place d’autant plus importante dans l’entreprise que leur fonction évolue.

Pour citer leurs principaux enjeux :

  • Travailler la marque employeur
  • Améliorer la QVT
  • Accompagner les équipes dans la transformation digitale
  • Évaluer les soft skills
  • Améliorer leurs propres process : ATS, tests adaptés, usage des outils collaboratifs
  • … et bien d’autres

Soyez donc rassurés, les industries, comme leur service RH, ont encore de beaux jours devant eux.

Et s’ils ont parfois besoin d’aide externe, ils peuvent toujours contacter un cabinet spécialisé dans le conseil RH !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *