Catégories
Actualités RH

Les 25 entreprises les plus attractives en France

Le réseau social professionnel LinkedIn a révélé une enquête sur les entreprises les plus attractives en France. 

LinkedIn a publié la quatrième édition de son classement des 25 entreprises les plus attractives en France. La spécificité de cette grande enquête est de ne pas se baser sur les déclarations des entreprises ou des salariés mais sur les actions des 17 millions de membres LinkedIn en France. Le réseau social professionnel a retenu quatre critères : l’intérêt pour les offres d’emploi selon la fréquence à laquelle les candidats consultent et postulent aux offres ; l’intérêt pour l’employeur, avec le nombre de non-salariés qui sont abonnés à l’entreprise ; l’engagement avec les salariés, mesuré par le nombre de consultation des profils des salariés par des personnes extérieures à l’entreprise ; et enfin la rétention des salariés, qui est la part des salariés restant plus d’un an.

Le changement le plus notable de l’édition 2019 est la remontée des banques. BNP Paribas, Société Générale, Groupe BPCE et Groupe Crédit Agricole occupent respectivement les 1ère, 2ème, 3ème et 5ème places. Une ascension qui s’explique tout d’abord par la manne de recrutements que représente ce secteur. A elles quatre, ces banques embaucheront 20.000 personnes en 2019. Si les besoins en conseillers clientèle et patrimoine sont toujours forts, les banques entament également un vaste chantier de transformation digitale et recrutent pour cela de nouveaux profils : ingénieurs technologie, développeurs mobiles, communicants et professionnels du marketing.

“Les banques jouissent désormais d’une image innovante mais aussi positive car elles offrent des carrières stables, avec des possibilités de progression et des rémunérations attractives”, explique Sandrine Chauvin, qui déploie la stratégie éditoriale de LinkedIn en Europe. Selon les chiffres du réseau social, le salaire moyen en banque s’élève à 3.669 euros nets par mois. Leur succès tient aussi au fait que les banques  intéressent des profils très divers : elles recrutent des bac+2 comme des diplômés d’école de commerce ou d’école d’ingénieurs, à Paris comme en région.

Concerts à la Philharmonie et intrapreneuriat

Après avoir réalisé son classement, LinkedIn contacte les entreprises pour comprendre leur attractivité. Parmi les secrets des premiers de cordée, BNP Paribas donne la possibilité à ses salariés de participer à des actions solidaires sur leur temps de travail. La Société Générale a quant à elle monté un orchestre au sein de son entreprise. Les salariés musiciens donnent des concerts… à la Philharmonie de Paris. Quant au Groupe BPCE, il a mis en place un programme d’ambassadeurs, des salariés à qui on peut poser des questions, notamment sur leur métier. 

AXA, 6ème du classement, explique son bon classement par son engagement corporate : la compagnie d’assurance a décidé de ne plus assurer de projets en lien avec les gazs de schiste. Le Groupe Bouygues, qui occupe la 7ème place, met en avant son programme d’intrapreneuriat, dans lequel 35 projets sont développés.

Le retour de l’industrie

L’autre changement cette année est l’arrivée d’acteurs majeurs de la tech : Alphabet (20ème) et Salesforce (23ème). Le secteur de l’industrie est également très plébiscité, avec la présence de plusieurs fleurons français : Airbus (12ème), Safran (13ème), Sanofi (22ème) ou encore le Groupe Renault (25ème). Pour Sandrine Chauvin, l’apparition de ces industriels dans le classement est le signe du “dynamisme de l’industrie en France”, un secteur que “les candidats regardent à nouveau comme un potentiel employeur”.

Enfin, pour la première fois, la grande distribution fait son entrée dans ce classement, grâce à [lire la suite sur le site des Echos START]

Pour de plus amples informations sur les prestations et conseils de PROEVOLUTION, n’hésitez pas à nous contacter.