Utilisez la vidéo pour votre onboarding !

Claire PLes actualités RH du recrutement et de la transition de carrière

La nécessité de créer un programme d’onboarding attrayant et efficace est bien matérialisée par 2 chiffres :

86 % des collaborateurs fraîchement engagés décident s’ils vont rester ou non dans l’entreprise pendant les 6 mois qui suivent leur embauche (d’après une étude de SHRM Foundation).

  • 4 % décident le 1er jour
  • 21 %, la 1re semaine
  • 32 %, le 1er mois

D’autre part, on estime à 27 000 € le coût moyen d’un remplacement.

Autrement dit, faire l’impasse sur votre programme d’onboarding peut vous coûter cher.

Qu’est-ce que l’onboarding ?

1 – Traduction d’onboarding en français ?

L’onboarding, c’est littéralement l’embarquement. On pourrait aussi traduire par : la montée à bord.

Google, lui, traduit « onboarding » par « intégration ».

2 – Définition d’onboarding

Le terme désigne le processus d’accueil et d’intégration d’une nouvelle recrue au sein d’une entreprise.

Concrètement, il comporte :

  • les étapes administratives (contrats de travail, politique interne, règlements…)
  • les étapes de prise de poste (missions, les attentes de l’entreprise, etc.)
  • la familiarisation avec la culture d’entreprise
  • la prise de contact avec les autres collaborateurs, les managers et la direction de l’entreprise

Très souvent, les sociétés se concentrent sur les deux premières étapes et négligent complètement l’intégration culturelle et sociale de leurs nouveaux collaborateurs.

3 – But de l’onboarding

Le but ultime de l’onboarding est de mettre la nouvelle recrue à niveau le plus vite possible.

Voir notre page : soignez votre onboarding

On pourrait décliner ce but en 3 objectifs :

  1. permettre au nouvel employé de prendre vite ses marques
  2. lui donner les moyens d’être productif rapidement
  3. l’intégrer au sein des équipes

Un programme qui va renforcer les liens du nouveau collaborateur avec son entreprise a toutes les chances d’être couronné de succès.

Pourquoi l’onboarding

Laissons à nouveau parler les chiffres.

54 % des organisations dotées d’un processus d’intégration officiel observent une productivité accrue des nouveaux employés.

50 % d’entre elles connaissent une meilleure rétention de ces nouveaux collaborateurs.

Les organisations dotées de programmes d’onboarding bénéficient d’une augmentation de 60 % de leurs revenus par employé et d’une amélioration de 63 % de la satisfaction de la clientèle d’une année sur l’autre.

Pour résumer, on pourrait dire que le retour sur investissement d’un onboarding bien fait comporte :

  • un meilleur taux de rétention du personnel
  • une contribution plus rapide des nouveaux employés au résultat financier
  • une économie du temps de formation pour les employeurs
  • une réduction du temps de déplacement et des coûts de formation

Pourquoi utiliser la vidéo et notamment la vidéo explicative dans son onboarding ?

Après plus de 1500 vidéos explicatives créées pour des entreprises de toutes tailles dont de grands groupes comme Microsoft, Orange, Peugeot, Engie, etc., voici les retours que nous ont faits nos clients.

1 – Gagner du temps

Le premier avantage d’une vidéo explicative, c’est qu’elle est disponible à n’importe quel moment. Ainsi, le nouveau collaborateur peut la visionner dès le premier jour et il n’a besoin de rien d’autre que d’un ordinateur et d’une connexion internet.

Il peut même visionner la vidéo chez lui avant d’arriver dans l’entreprise.

2 – Etre plus autonome

Les vidéos sont disponibles sur une plateforme et le collaborateur peut les consulter comme il le souhaite, autant de fois qu’il en a besoin. Il n’a pas besoin d’avoir l’expert disponible pour lui.

Il peut ainsi progresser en toute autonomie dans la découverte de l’entreprise.

3 –  Réduire les coûts

On réalise la vidéo une fois et on peut ensuite l’utiliser indéfiniment, avec chaque nouveau collaborateur, où qu’il soit.

Une fois que le programme d’onboarding est digitalisé, il suffit d’attribuer un identifiant et un mot de passe au nouvel arrivant. Tout est déjà prêt.

4 – Accroître la compétence

Comme le dit si bien Laure Wagner, la culture captain de Blablacar, “c’est le principe de l’apprentissage inversé, appliqué au processus d’intégration.”

L’apprentissage inversé, c’est [lire la suite sur le site VIDEOTelling]

Pour de plus amples informations sur les prestations et conseils de PROEVOLUTION, n’hésitez pas à nous contacter.